L’espoir fait vivre…

(été 2011)

Bonjour,

Hier après-midi avait lieu le rendez-vous des intellos / pro / hippies / écolos / punks / vegans SxE lors de la VEGGIE PRIDE parisienne.
J’avoue ne pas être partisan des manifestations, je n’en vois pas l’intérêt et surtout que ma seule expérience de manifestant remonte au soir de l’élection de Nicolas. Nous étions entourés de ploucs sans nom, sans visage, aux convictions « totalitaires » ou pré-pubères.

Pourtant, j’ai des revendications sur à peu près tout. Mais je les garde pour ma chérie, mes potes, ma grand-mère, et internet. Sur le pavé ça fait plus con, et ça peut rendre encore plus con. Le temps a perdu de sa superbe non?

Crier devant trop de télés et de micros à probablement rendu muet. C’est le jeu.

Bref.
J’ai tout de même apprécié cette marche dans l’unique but de me sentir entouré de gens avec qui je partage au moins un point en commun : CONSIDERER les animaux. On va se limiter à cette appellation.
En revanche je sais que je ne passerais pas plus de temps qu’un café en terrasse si j’étais amené à vivre pareille situation. Mais nous avons le même point commun à moyen ou long terme. Je l’espère profondément.
Pourquoi ?
LOL, cette question ! O.K je vais te répondre… D’une part, parce que j’ai aimé le fait de voir beaucoup de jeunes. Cela prouverait peut-être au moins une chose : La France peut aussi changer ses modes de pensée et coutumes conservatrices et ainsi sensibiliser même « nos » jeunes à adhérer à la cause animale, ou l’antispécisme (avec antimarseillais, c’est le seul autre « anti » de mon vocabulaire que je m’octroie).
Je ne dis pas que le monde sera à nos pieds d’ici une génération, non. Je n’y crois pas non plus. Par contre, j’ose voir des lendemain avec une exposition plus « médiatique » et une sensibilisation plus claire de l’intérêt que des femmes et des hommes ont pour défendre les êtres vivants.
J’intègre aussi le fait que parmi beaucoup de ce jeune public, une partie est dans un effet de mode, je le soupçonne puisque j’en ai fait partie. Mais c’est le seul effet de mode qui m’a conduit à prendre conscience de cette juste cause.
D’autre part, j’ai aussi vu des seniors, des parents, des trentenaires de ma trempe venant de toutes les classes, tous les horizons et comme je ne réfléchis pas assez souvent, j’ai pu constater et intégrer le fait que tout le monde peut un jour franchir le pas et prendre la décision de dire NON (cliquez si vous le souhaitez).

GO VEGETARIAN, GO VEGAN.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s