Mes disques

The National – Boxer

Le disque. La rencontre. La révélation. Si  j’avais un musée, je l’érigerais en première place, avec alarme et tout vidéo surveillance 24/24h, où même le gang d’Ocean Eleven ne pourrait pas s’y attaquer. Ce vinyle a changé ma vie à jamais…

Rock new-yorkais pour romantique en chemise froissée, mal rasé et mal dans sa peau (je sais pas ça) mais le jour où mon ami David m’a fait découvrir « Boxer », j’ai tout de suite compris que ce groupe allait m’accompagner très loin dans la débauche solitaire. J’avais juste besoin d’un verre de whisky et d’une rose….

The  National – Alligator

La suite logique… Après avoir scotché sur « Boxer », ce disque (album sorti avant celui ci-dessus) est beaucoup tout aussi « caractériel ». Des paroles magistrales, des confidences incroyables, des phrases à tatouer sans compter.

Mention spéciale à « Daughthers of the soho riot » et « Mr November ».

Explosions In The Sky – The earth is not a cold dead place

Première écoute il y a très longtemps, aucun ressenti. Je retombe par hasard dessus en écoutant le titre « Your hand in mine » est après quelques écoutes certaines, je me rends compte que ce quatuor d’Austin, Texas, est aussi mélodieux et fraternel que les membres du groupe… Une histoire d’amitié, un côté épique à souhait mélangé à une simplicité qui m’émerveille à chaque écoute de EITS…

Mention à toute leur discographie et à leur bande son pour la série « Friday Night Lights »…

American Analog Set – Promise of  love

« You own me, control me… » Ah…. American Analog Set… Down tempo, ambiant et soft rock music. L’incarnation même du bien-être en musique. Disque fantastique : juste envie de l’écouter dans le désert autour de quelques amis proches. « Ramenez les chaises longues et une paire de lunettes de soleil, on s’occupe du reste… ».

Andrew Kenny est mon « idole », tout ce qu’il a fait (Wooden Birds, Amanset, Ola Podrida…) me touche.

Telefon Tel Aviv – Immolate yourself

Ma seule rencontre « valable » avec la scène Electro se trouve dans ce disque. « Immolate yourself » est le dernier album de ce duo qui a su mettre le meilleur de Depeche Mode dans une espèce d’électro glauque, froid et attristant. Le « cerveau » du duo s’est suicidé juste après la sortie du disque…. Comme promo tu peux pas mieux faire… Malheureusement. Ce disque est un PUR chef d’œuvre.

Publicités

3 réflexions sur “Mes disques

  1. De tous ces albums je ne connais que Explosions In The Sky mais rien que pour ça, j’aime !

  2. Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s